Emmaüs, LE TOUR D’UN MONDE

Années

Pour ses 70 ans Emmaüs a souhaité convier des invités du monde entier. Leur parole s’élève comme un véritable plaidoyer pour le respect de l’autre. Pour donner corps à ces témoignages, Nicolas Henry choisit de mettre en scène ses modèles dans une démarche à la frontière de la performance et de l”installation.

Véritable théâtre itinérant, ce projet en tournée depuis une quinzaine d’années a réuni de nombreuses assemblées et créé un dialogue dans des centaines de communautés à travers le monde. Il choisit des thèmes engagés, invitant à la parole et la dignité.

Un humaniste salué par des expositions à travers le monde dans des institutions telles que le DuSable Museum of African American History de Chicago, le Musée de l’histoire de l’immigration au sein du Palais de le Porte Dorée à Paris, le festival de littérature de Jaipur ou encore le Macaal de Marrakech.

“Durant ces aventures, nous avons ri et pleuré chaque jour. J’ai réalisé avec le temps que la joie et la création sont les meilleures armes pour lutter contre la tragédie de la condition humaine. Quelles que soient leurs richesses, ces rois et reines d’un jour m’ont appris la confiance dans l’extraordinairecapacité de l’être humain à accueillir l’autre. Vivre dans cet élan permanent vers l’inconnu peut nous permettre de changer notre regard sur le monde et nos semblables. Pour cela, il suffit de bâtir une cabane avec quelques mètres de corde et deux arceaux de bois et de décréter qu’elle a rang de palais.


La parole s’élève et l’histoire commence...”
— Nicolas Henry