Joana Choumali

  • Joana Choumali - 0 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 1 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 2 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 3 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 4 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 5 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 6 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 7 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 8 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 9 - Loft Art Gallery

 » ça va aller…  » (2016)
Cette série a été prise trois semaines après les attentats terroristes de Grand Bassam du 13 mars 2016. Bassam a toujours été pour elle un lieu de retraite paisible, avec un souvenir positif d’expérience d’enfance et de rencontres familiales, jusqu’au jour du raid. Même si les événements ont provoqué une profonde tristesse dans la petite ville, ces sentiments ont souvent été raccourcis par la formule  » ça va aller… « . En capturant l’atmosphère sombre et en brodant ces images, l’artiste a tenté de guérir les blessures mentales. « ça va aller…  » a été présenté pour la première fois à Paris, en France, à l’occasion de la conférence AKAA – Also Known As Africa 2017. L’artiste a remporté le dernier Prix Pictet 2019 sur le thème de l’espoir avec cette série.

  • Joana Choumali - 0 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 1 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 2 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 3 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 4 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 5 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 6 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 7 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 8 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 9 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 10 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 11 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 12 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 13 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 14 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 15 - Loft Art Gallery

 » Hââbré*, la dernière génération  » (2013-14)
Plusieurs fois primée, cette série a été présentée en Afrique et en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis et en Malaisie. La scarification est ici au centre du travail photographique et représente une vieille tradition africaine. Autrefois signe de statut social élevé, elle est aujourd’hui en voie de disparition. En photographiant ces hommes et ces femmes, cette série témoigne des temps anciens.

  • Joana Choumali - 0 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 1 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 2 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 3 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 4 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 5 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 6 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 7 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 8 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 9 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 10 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 11 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 12 - Loft Art Gallery

Sissi Bara, (xxx)
Sisi Bara est une série documentaire qui porte sur des vies de femmes et de filles luttant contre le travail épuisant de la production de charbon de bois à San-Pédro, en Côte d’Ivoire.

  • Joana Choumali - 0 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 1 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 2 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 3 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 4 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 5 - Loft Art Gallery

Translation (2016-2017)
Translation est une série sur la notion d’égalité dans le monde. Elle traite du mouvement et du droit de chacun à voyager librement à travers le monde. Force est de constater que le désir d’aller découvrir, de partir, de revenir, n’est pas un droit commun à tous.
En brodant ses images, Joana Choumali abolit les frontières et redessine sa propre vision du monde.

  • Joana Choumali - 0 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 1 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 2 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 3 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 4 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 5 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 6 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 7 - Loft Art Gallery
  • Joana Choumali - 8 - Loft Art Gallery

« Albahian » (2017-2019)
La série Albahian utilise une technique mixte de collage, broderie, matelassage et photomontage. Ici, les couches de tissus transparents sont superposées et entrelacées avec des photos de passants, des silhouettes ou des natures mortes prises par l’artiste à l’orée du jour.
Les toiles délicates entremêlent le monde réel et le monde imaginaire dans lesquels évolue l’artiste. Travail introspectif s’il en est, cette série aux couleurs éthérées dévoile les émotions de Joana Choumali. Il semble que l’image pourrait disparaître d’un battement de paupière, comme dans un rêve.
En langue agni (groupe Akan, Côte d’Ivoire), Alba’hian signifie la première lumière du jour, l’aube.

Joana Choumali
Née en 1974 à Abidjan, Côte d’Ivoire
Vit et travaille à Abidjan

Née en 1974 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Joana Choumali a étudié les arts graphiques au Maroc dans la ville de Casablanca. Elle a ensuite travaillé pour une agence de publicité comme directrice artistique avant de débuter sa carrière de photographe professionnelle.
La photographie conceptuelle et les techniques mixtes sont à ce jour ses modes d’expression.

Son travail se concentre sur l’Afrique et reflète le plus souvent un aspect documentaire. Aussi ses séries, Traduction, Adorn et Ça va aller témoignent-elles d’une culture, d’un moment et d’une géographie particuliers.
Le lien entre passé et présent est également un élément fondamental de son travail. L’artiste procède par étapes, au gré de ses investigations, à la recherche de sujets pour servir au mieux son propos, ainsi ses séries Résilients et Hââbré.

Depuis 2016, Joana Choumali a intégré le textile à son travail photographique. Suite à l’attentat de Grand Bassam, l’artiste a capturé une série d’images dans ce lieu de retraite paisible, qu’elle associait jusqu’alors aux souvenirs heureux de son enfance et des rencontres familiales. L’événement, brutal et tragique a généré une profonde tristesse le plus souvent traduite en mots par les habitants à travers la formule « ça va aller… ».
En regardant ces images prisent à l’Iphone, l’artiste a eu l’idée de les broder. Par ce geste lent et méditatif, l’artiste entend rendre hommage aux victimes et tente de guérir les blessures.
Joana Choumali a reçu le prestigieux Prix Pictet pour cette série en octobre dernier.

Depuis 2000, Joana Choumali a participé à de nombreuses expositions personnelles et collectives sur le continent africain, en France et en Grande-Bretagne.

Sa série Adorn témoigne de la réinterprétation des normes de beauté européennes par les femmes noires africaines d’aujourd’hui. Adorn a été présentée au Pavillon de la Côte d’Ivoire à la Biennale de Venise 2017.

Joana poursuit ses recherches photographiques sur le monde qui l’entoure et continue d’intégrer le tissu dans ses nouvelles productions. Il en résulte des toiles délicates, empreintes de rêveries, où le réel et l’imaginaire se mêlent dans un travail d’introspection plus profond. Ses séries Translation et Albahian, font état de ce monde rêvé.

EXPOSITIONS

Oct 2000 Goethe Institute Abidjan, biannual festival « les Rencontres du Sud », plastic serie « Birth »,

Sept 2011 “ Petite revue de l’art moderne et contemporain de Côte d’Ivoire ” An exhibition of contemporary Ivorian art organized by the Rotonde des Arts Gallery, documentary serie ‘Ces Invisibles’

Oct 2011 « Bicici, Amie des Arts » in Abidjan, documentary serie ‘Ces Invisibles’

Dec 2011 Eureka Gallery, Abidjan exhibition plastic serie « Nappy »

June 2012 « OFA 2012 Olympics of Arts » London Olympic games, Fine Arts serie « Nappy » London

Nov 2012 Slideshow « On the Roof « , National Museum Cinémathèque of Bamako biannual, Bamako Photography festival, documentary serie ‘Ces Invisibles’

June 2012  International school Jules Verne, documentary serie « Instants de vie » , Abidjan

Sept 2012 « Bicici, Amie des Arts » Abidjan, plastic serie ‘Akan’

May 2013 Photography Festival. » l’Emoi photographique »  plastic serie « Nappy », Angoulême

October / Décember 2013 Private exhibition ASCOMA Company, plastic serie serie “Emotions à nu”, Abidjan

Apr / May 2014 Photography Festival. » l’Emoi photographique « Série plastique « Hââbré*,the last génération » », Hôtel Saint Simon Angoulême

Jun/Aug 2014  AAA2014 exhibition, Fondation Donwahi for the Contemporary Art- Abidjan.

 July/Sept 2014 : « Pour les noirs et pour les blancs » Exhibition,  Hierro des Villes Gallery, Nice, France, plastic serie “Emotions à nu”

Sept 2014 POPCAP’14 exhibition in Basel, Switzerland – Series « Hââbré*,the last génération »

Sept 2014 Documentary Photography Festival Barrobjectif – exhibition in Barro Charentes, France – Series « From Darkness to light »

Oct 2014  – POPCAP’14 exhibition in  Cape Town, South Africa « Series « Hââbré*, the last generation »

– POPCAP’14 exhibition LagosPhoto Festival in Lagos, Nigeria. « Series « Hââbré*, the last generation »

– Casablanca Biennale-  exhibition in  Casablanca, Morrocco  « Series « Emotions à Nu » / « Series « Hââbré*, the last generation »

– Exhibition of 50 Lensculture Emerging Talents- Galeria Valid Foto, Barcelona, « Series « Hââbré*, the last generation »

Nov 2014 – Exhibition « AGri-Cultures »  Abidjan – National Museum of Civilisations , Abidjan, Series « women in agriculture »

– POPCAP’14 exhibition, Eyes On – European Month of Photography. Vienna « Series « Hââbré*, the last generation »

– POPCAP’14 exhibition Festival Internacional de Fotografia de Cabo Verde. « Series « Hââbré*, the last generation »

– « Figuration « 3×3 » à Dakar par la Maison d’Aïssa Dione, la Galerie MAM et la Fondation Donwahi ,  Dakar – « Series « Hââbré*, the last generation »

Feb 2015 – Exhibition  LagosPhoto Festival at  « Grid Cape Town Biennial International Photography Festival « , Series « Hââbré*, the lastgeneration »

April 2015 – Exhibition  « Skin Deep » at The Troppenmuseum of World Cultures, Amsterdam –  Series « Hââbré*, the last  generation »

July 2015  – Exhibition « Design is the personality of an idea » Ford Foundation,  Lagos Series « Adorn »

August 2015  Casablanca Biennale At the French Institute of Valencia, Spain « Series « Emotions à Nu » / « Series « Hââbré*, the last generation »

August 2015   OBSCURA Festival Screening , Georgetown, Penang, Malaysia « Series « Hââbré*, the last generation »

September 2015  – Photoquai Biennale 2015 « We are family » Quai Branly Museum, and  Eiffel Tower, Paris, Series « Hââbré*, the last  generation »

October 2015  – Lagos Photo Festival 2015 « Designing Future » Lagos, Eko Suite Hotel Nigeria, Series « Awoulaba/Taille Fine »

October 2015  – « Bold (Feminine) » Exhibition Marcia Wood Gallery Atlanta GA, Series « Résilientes »

November 2015  – Photolux Festival « Sacro e profano »Lucca, Italia, Series « Résilientes »

January 2016: Africa Contemporary @ LA Art Show, Los Angeles- « Hââbré, the last generation »

February 2016: Solo Exhibition – 50 Golborne Gallery- London- « Hââbré, the last generation »
March 2016 : « Find us on the map » Lagos photo Festival exhibition, Rush Gallery, New York, USA. series « Awoulaba /Taille fine »

May 2016 :  KOLGA TBILISI PHOTO FESTIVAL 2016 – Series « Hââbré*, the last  generation »

July 2016 :  LES RENCONTRES DE LA PHOTOGRAPHIE d’ARLES 2016 – Series « Persona, the social mask »

August 2016 :  Festival Cinemas d’Afrique de Lausanne – Solo Show- Series « Haabre, the last generation »

September 2016 : Exhibition « Africa Forecast » Group show- Spelmann Museum -Atlanta ( series Resilientes and IG pictures)

October 2016 : – Land of African Business Conference – Cop 22 – Hotel de l’Industrie- Paris  (Series Resilients)

– Casablanca Biennale, « We the people », Institut Francais de Casablanca ( Series Translation)

– Also Known As Africa Fair, 50Golborne Art and Design, Paris, series « Haabré, the last generation »

November 2016 – Group Exhibition « The Female Gaze»  Milan –  Series « Awoulaba Taille Fine »

February 2017 – Brught Young Things Exhibition -Art Africa Fair 2017

March 2017 – Lagos Photo Festival Exhibition  » Where Future beats »  Milan –  Series « Resilients

May 2017 – Venice Biennale 2017  Venice –  Series « Adorn » and  » Translation »

June 2017 : Exhibition « The Elusive Body »  Festival Image Afrique , Basel , Series « Awoulaba Taille Fine »

June 2017 : Exhibition « Le Havre -Dakar », Musée d’Histoire naturelle,  LeHavre, Series « Adorn »

June 2017 : Exhibition « A fleur de peau », Abbaye de Daoulas, Brest, « Series « Hââbré*, the last generation »

July 2017 : Festival International de Photographie pour les femmes photographes  -St gilles Croix de Vie, France « Series « Résilientes »

September 2017 : Monopoli Photo Festival, Monopoli, Italy (PHEst 17)  « Series « Awoulaba/Taille Fine »

October 2017 : solo  Show « BITTER  » à Beurs Van Berlage , Amsterdam « Serie « Bitter, Chocolate Stories »

November 2017 : Also Known As Africa  (AKAA FAIR)  Paris « Series « ça va aller»

Novembre 2017: Lagos Photo Festival , Nigeria « Series « Translation »

 

Décember 2017 : Afrotopia, Biennale internationale de la Photographie Africaine de Bamako 2017 « Series « ça va aller»

Janvier 2018 : Afriques Artistes d’hier et d’aujourdhui Fondation Clément et Fondation Dapper, Martinique « Series « Nappy » et « Persona »

February 2018 : « Africa is no Island »,Opening exhibition of the Musuem of African Contemporary Art Al maaden, Marrackech ( MACAAL) series « HAABRE THE LAST GENERATION »

February 2018 : 1:54 CONTEMPORARY ART ART FAIR, Marrackech « Series « Résilientes »

February 2018 : Black History exhibition , Florence series Persona »

 

Awards

– Winner of  POPCAP’14 Piclet.org Prize Africa 2014– « Hââbré, the last generation »

LensCulture Emerging Talents Awards 2014 Winner – « Hââbré, the last generation »
– Fourthwall books Award 2016. Winner »Hââbré, the last generation »( Ongoig project of Publication of « Haabre The Last generation in a photobook)
– 2016 Magnum Foundation Emergency Fund Grant –  Winner- Series « Sissi Barra »

ART RESIDENCIES

june 2015 :  Ifitry contemporary art center,  Essaouira Morocco

February 2016:  Ifirty contemporary art center,  Essaouira Morocco

September 2017 : Nirox Foundation, Johannesburg, South Africa

 

COLLABORATIONS/ PHOTOGRAPHY ASSIGNMENTS :

– Le Monde Afrique

– Forbes Afrique Magazine

– The Africa Report

Italian Vanity Fair,

Paradox Editions/ Tony’s Chocolonely ,

New York Times Lens Blog

GALERIES

REPRESENTÉE PAR 50 GOLBORNE GALLERY À LONDRES

REPRESENTÉE PAR GALERIE LE LOFT À CASABLANCA

PLATFORMS

JURY MEMBER OF THE WORLD PRESS PHOTO CONTEST 2018 , Category People

MEMBER OF AFRICAN PHOTOJOURNALISM DATABASE (APJD)

MEMBER OF EVERYDAY AFRICA (@EVERYDAYAFRICA

BOOKS :

2016 : HAABRE THE LAST GENERATION,  Fourthwall Books Editions

2017 : « BITTER Chocolate Stories », Paradox Editions, The Netherlands

HOBBIES

Lecture,

Cinéma

Musique

Natation

Jardinage bio